Le petit déjeuner tel que nous le connaissons aujourd’hui n’a pas toujours existé. Son histoire commence à la Renaissance quand le pain beurre trempé dans du lait fait son apparition, suivi de peu par le café qui, importé de Turquie, conquiert la cour de Louis XVI.

Mais c’est au XIXème siècle que l’on commence à utiliser le terme « petit déjeuner ». En ville, on débute la journée avec des tartines et du café au lait ou de chocolat, alors que dans les campagnes on continue à accompagner le pain de soupe, voire de vin.

Le petit-déjeuner

tel que nous le connaissons aujourd’hui devient incontournable après la Seconde Guerre mondiale.

1 2